Quelles aides pour faire garder votre enfant ?

Heureux parents, vient le jour où se pose la question du mode de garde. Congé maternité et paternité, congé parental, vous avez pu profiter pleinement du temps qui vous a été donné avec votre enfant. Mais voilà, cette période est révolue et vous devez retourner travailler. Baby-sitter, crèche, assistante maternelle, plusieurs modes de garde s’offrent à vous et vous ouvrent des droits.

Acasaide vous informe sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour son service de garde d’enfant à domicile.

Les aides de la CAF

Votre enfant a moins de 6 ans et vous avez besoin de le faire garder ? Vous pouvez alors prétendre au complément de libre choix du mode de garde de la PAJE (prestation d’accueil du jeune enfant).
Le montant qui vous est attribué est calculé selon vos ressources, le nombre d’enfants concernés et leur âge respectif.
L’indemnité, lorsque vous avez recours à un organisme privé comme Acasaide, varie de 310 € à 855 € par mois en fonction des facteurs précédemment évoqués (source : service-public.fr). Sachez toutefois que 15 % des dépenses restent obligatoirement à votre charge.

Crédit d’impôt et autres aides

Lorsque vous employez une garde à domicile via un organisme d’accueil privé vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 50 % sur toutes les dépenses relatives à la garde d’enfant (après déduction des allocations versées par la CAF). Cet avantage fiscal se calcule dans la limite de 2 300 € par enfant et par an. Votre enfant doit avoir moins de 6 ans au 1er janvier de l’année fiscale.

D’autres aides existent mais dépendent de votre lieu d’habitation (renseignements en mairie) et de votre entreprise (certaines entreprises peuvent participer en distribuant une aide financière à leurs collaborateurs)

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !